Le développement du Cameroun passe par les Nouvelles Technologies - YOU

Le développement du Cameroun passe par les Nouvelles Technologies - YOU

René Mbayen (leparisien.fr) est membre du comité de la Chambre de Commerce, d’Industrie, des Mines et de l’Artisanat du Cameroun (CCIMA). Il manage le chantier naval et industriel du Cameroun et le Port Autonome de Douala. René Mbayen fait partie du Groupement inter-patronal du Cameroun.

René Mbayen dirige la société GULFIN depuis son siège au Centre des Affaires Maritimes de la ville de Douala. Le transport et le négoce de produits pétroliers constituent les principales activités de l'entreprise qu'il dirige. Toutes les stations-service GULFIN fournissent les différents produits de la marque. René Mbayen occupe le poste de Président Directeur Général au sein de GULFIN depuis 2009.

Les premiers pas professionnels de René Mbayen

Auprès de la SNI (Société Nationale d’Investissement), René Mbayen occupe les postes de sous-directeur, de Directeur des Études et des Opérations et de Directeur des Opérations et du Contrôle. Dans les années 60, il est stagiaire au sein de groupes bancaires comme le Crédit Commercial de France à Paris. La SNI, c'est une société qui participe au capital des groupes présentant de bonnes perspectives d'accroissement.

René Mbayen obtient une licence de sciences économiques à Paris. La formation universitaire du futur PDG se poursuit à Bordeaux et à Paris. René Mbayen a vu le jour au Cameroun en 1943.

René Mbayen, pour le développement de la vie sociale du Cameroun

René Mbayen soutient des associations et des institutions caritatives qui viennent en aide aux personnes défavorisées et aux handicapés. Les églises presbytériennes et évangéliques du pays le comptent parmi leurs bienfaiteurs. Il s'investit dans l'action sociale, en parallèle avec ses activités. L'entrepreneur soutient des associations à but humanitaire. Les Diocèses de Yaoundé et d’Edéa bénéficient du soutien de René Mbayen.

René Mbayen, l'acteur économique qui défend les atouts de son pays

Le tourisme peut être un facteur de croissance économique pour le Cameroun, d'après René Mbayen. Il soutient les PME locales qui se lancent dans les nouvelles technologies étant donné que c’est un secteur qui crée des emplois. Mise à part la production de pétrole et de gaz, René Mbayen pense que le Cameroun devrait investir dans le développement des TIC. La République du Cameroun connait une excellente croissance depuis plusieurs années.